Basilic

basilicimg

 

Le basilic est une plante aromatique facile à cultiver en extérieur ou en intérieur, en pot ou en pleine terre. Très apprécié pour sa fraîcheur et sa saveur, il relève les plats de l’été. C’est un réel plaisir de le cueillir selon ses besoins.

EsthétiqueJardinageEmplacement
Couleur des feuilles fvertpalefvertfoncefviolet
Couleur des fleurs rosevioletteblanc
Végétation Annuelle
Feuillage Caduc
Forme  Buissonnant
Hauteur à maturité  0,15 à 1 m
Entretien Modéré
Besoin en eau Moyen
Croissance Normale
Multiplication Semis |Bouturage
Résistance au froid (rusticité) Fragile
Anti-insectes  Moustiques |Pucerons
Exposition Soleil
Utilisation  Intérieur | Balcon ou terrasse |Serre et véranda| Massif ou bordure | Potager
Plantation  Pleine terre |Bac, pot ou jardinière
Type de sol  Sableux |Caillouteux |Humus, terreau
PH du sol  Neutre
Humidité du sol  Sol drainé

Le basilic, ou Ocimum basilicum, connu aussi sous les noms d’oranger des savetiers ou herbe aux sauces, est une plante condimentaire annuelle originaire d’Inde et appartenant à la famille des Lamiacées.

C’est une herbacée de 20 à 40 cm, qui peut atteindre 80 cm. Ses tiges quadrangulaires et rameuses forment une touffe dense aux feuilles plutôt ovales et souvent d’un vert particulièrement lumineux. Son feuillage ovale, arrondi et parfois gaufré est fortement aromatique. Il fleurit de juin à septembre, en émettant de petits épis blancs qu’il vaut mieux couper pour favoriser la production de feuilles.

Le basilic est très répandu à travers le monde. Il reste profondément ancré dans la culture asiatique et dans la gastronomie méditerranéenne. Les feuilles de basilic servent d’herbe aromatique. Elles s’utilisent de préférence crues car leur arôme s’atténue à la cuisson. Elles accompagnent les crudités (salades, tomates, courgettes), les pâtes et d’autres préparations en fonction de leurs saveurs spécifiques et donnent leur goût à l’huile d’olive…

Le basilic possède également de nombreuses vertus médicinales : antioxydant, stimulateur d’appétit, digestif, antiseptique et tonique.

Le basilic est un grand frileux qui ne résiste pas au gel et qu’il est préférable de cultiver en pot en intérieur au nord de la Loire, et de ne sortir que lorsqu’il fait doux.

Semis et plantation de basilic

Vous pouvez trouver du basilic soit en graines, soit en pot.

Issu de semis, le basilic demande un peu d’attention au moment du repiquage, qui risque d’abîmer ses racines. Lorsqu’il est acheté en godet, sa plantation au jardin ou en pot ne pose aucune difficulté.

Où planter le basilic ?

Le basilic a besoin d’une exposition chaude et ensoleillée, à l’abri des coups de froid et du vent pour donner le meilleur de lui-même. L’idéal pour lui est d’avoir la tête au chaud et les racines au frais.

Le basilic aime les sols riches, pas trop lourds, bien drainés et légèrement frais. Évitez absolument les sols détrempés.

Quand planter le basilic ?

La culture du basilic peut se faire tout au long de l’année en pot, mais généralement la période d’avril à octobre est la plus favorable.

Excepté dans le sud de la France, où il peut être installé au jardin dès la mi-avril, attendre mai ou juin pour le planter en pleine terre, après les gelées.

En pot, il peut rester au chaud, en serre, en véranda ou derrière une fenêtre, le temps que le printemps s’installe.

Comment semer le basilic ?

Semez le basilic en terrine ou en godets, sous châssis froid, de février à avril, sans couvrir les graines qui ont besoin de lumière pour germer.

  • Posez les graines en surface et saupoudrez un peu de terreau dessus.
  • Placez les semis dans une pièce claire dont la température avoisine 18 °C.
  • Maintenez la terre humide pendant les premières semaines, mais jamais détrempée.
  • À l’apparition des premières feuilles, éclaircissez pour ne garder que les plants vigoureux.
  • Lorsque le plant a atteint 10 cm, pincez la tige principale afin de favoriser la ramification. Pour cela :
    • Sectionnez l’extrémité de la tige entre votre pouce et votre index.
    • Les tiges latérales vont ainsi se développer.
    • Vous renouvellerez l’opération plusieurs fois sur toutes les extrémités de tiges.
  • Endurcissez vos plants en les sortant quelques heures d’abord puis de plus en plus longtemps.
  • Repiquez à la fin des gelées :
    • Creusez un petit trou et tapissez le fond de cailloux pour éviter de noyer les racines.
    • Déposez délicatement le plant.
    • Tassez la terre et arrosez copieusement.

Vous pouvez également semer directement en pleine terre d’avril à mai dans les régions favorables.

Repiquer en pleine terre

Comment planter le basilic ?

  • Optez pour un plant bien touffu aux feuilles bien vertes.
  • Rempotez-le ou plantez-le rapidement après l’avoir acheté.
  • Faites tremper le godet dans une bassine d’eau pendant 5 min, afin que la motte de terreau s’imbibe bien d’eau.
  • Préparez un substrat bien drainant (terreau + 10 % de sable).
  • Creusez un trou de plantation légèrement plus large et plus profond que les dimensions du godet.
  • Dépotez le basilic et disposez la motte au fond du trou en veillant à ce que le haut de la motte affleure.
  • Tassez légèrement et arrosez afin que la terre colle à la motte.

En pot, remplissez le contenant à moitié, puis procédez de la même manière qu’en pleine terre.

Bon à savoir : pour que vos plants s’épanouissent, prévoyez 25 à 30 cm entre deux plants de basilic au jardin et un peu moins, entre 15 et 20 cm, pour une culture en pot.

Culture et entretien du basilic

L’arrosage du basilic est primordial :
  • Arrosez quotidiennement s’il fait chaud, sans toutefois noyer les racines ou mouiller les feuilles.
  • Lors de fortes chaleurs, ombrez légèrement.
  • Ne laissez pas le sol s’assécher entre 2 arrosages, maintenez le sol légèrement humide.

Le basilic ne supporte pas le froid, il meurt dès que la température est inférieure à 10 °C.

Pour l’entretien de votre basilic, vous pouvez faire des apports d’engrais organique pour plantes aromatiques, mais ce n’est pas obligatoire.

Binez la terre et sarclez les mauvaises herbes. Pour éviter leur développement, paillez le sol quand les plants sont bien développés. Cette opération permet également de maintenir le terrain frais.

Sous serre, veillez toujours à aérer régulièrement. Supprimez là aussi les mauvaises herbes.

Pincez les extrémités quand elles atteignent 15 cm, à la fois pour favoriser leur croissance, et pour les empêcher de fleurir au détriment de la production de feuillage.

Taille du basilic

Si vous ne voulez pas produire de semences, taillez régulièrement les extrémités des rameaux. Coupez les épis de fleurs qui font leur apparition.

Multiplication du basilic

Le basilic se multiplie soit par semis au début du printemps soit par bouturage en fin de printemps ou début d’été. Mais les plants produits par bouturage ont tendance à monter plus vite en graine.

Multiplication par semis

Pour obtenir des graines de basilic :

  • Laissez monter 2 ou 3 pieds en graines, sans pincer les extrémités.
  • Arrosez régulièrement.
  • Laissez-les fleurir et attendez que les capsules de graines apparaissent en automne.
  • Une fois qu’elles sont devenues brunes, prélevez les tiges qui les portent et mettez-les à sécher.
  • Une fois sèches, faites tomber les graines en tapant les tiges au-dessus d’un récipient ou prélevez directement les graines sur les tiges en les frottant entre vos doigts.

Note : les semences de basilic peuvent se garder plus d’une dizaine d’années.

Multiplication par bouturage

  • Choisissez une pousse ayant 3 à 5 paires de feuilles.
  • Coupez avec un couteau ou des ciseaux une bouture de 7 à 12 cm, en dessous du nœud de la feuille.
  • Coupez la paire de feuilles la plus basse.
  • Placez les boutures dans un bocal rempli d’eau en plein air.
  • Après 2 semaines environ, des racines se sont formées.
  • Prenez un pot, remplissez-le de terre et faites un petit trou avec le doigt.
  • Placez le plant et recouvrez délicatement de terre.

Environ 10 jours plus tard, le plant est prêt à être planté.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Commencez à récolter les feuilles de basilic dès que le plant est développé sur plusieurs tiges.

Vous pouvez aussi les faire durer en hiver, si vous rentrez le basilic en pot dans une pièce fraîche et bien éclairée avant les premières gelées.

En juillet et août, cueillez les feuilles le matin de bonne heure, à la demande, et utilisez-les rapidement.

La conservation du basilic

Les feuilles de basilic se conservent au réfrigérateur tout l’hiver en maintenant les feuilles finement hachées et couvertes d’huile dans un bocal bien fermé.

Vous pouvez également les conserver au congélateur, après les avoir bien lavées et essuyées.

On peut également les sécher :

  • Liez plusieurs branches entre elles par la base et faites-les sécher tête en bas dans un endroit noir et ventilé.
  • Une semaine plus tard environ, une fois les feuilles brunes et sèches, conservez-les dans un récipient hermétique ou encore dans de l’huile d’olive ou du vinaigre.

Toutefois, sachez que les feuilles de basilic séchées perdent beaucoup de saveur.

La meilleure façon de consommer le basilic reste de le consommer frais.

Maladies, nuisibles et parasites

Peu de maladies sont à craindre. Faites attention tout de même à l’oïdium et la pourriture grise qui se développent en atmosphère confinée, avec trop d’engrais ou si la plante subit de trop gros écarts de température entre le jour et la nuit.

Méfiez-vous également du pourrissement des racines (fusariose), si le sol n’est pas bien drainé.

Enfin, ses feuilles se marquent de jaunâtre, s’il est exposé à un soleil brûlant.

Conseils écologiques
Associez le basilic avec d’autres plantes aromatiques qui exigent le même type de sol : camomille, fenouil, lavande, romarin, thym. Réalisez un massif original et diversifié en le composant de plusieurs variétés de basilic aux feuillages différents. Le basilic est un anti moustiques, il fait fuir aussi la mouche de la carotte et les pucerons. C’est donc une bonne compagne pour la carotte, la tomate… Semez-en quelques pieds à proximité de ces cultures. Pratiquez une rotation de culture tous les 2 ou 3 ans.
admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *