Hygrophila polysperma

symbiose.tn

Taille maximum : 50 cm

Croissance : Rapide

Eclairage : Faible

Température : 22 à 30 °c

PH : 6.5 à 9.0

GH : 1 à 15 °d

Une plante invasive mais qui lutte efficacement contre les algues

C’est une plante d’aquarium palustre particulièrement robuste et originaire du sud est Asiatique. L’Hygrophila polysperma convient bien aux débutants car elle n’est pas exigeante, elle a une croissance rapide et ne demande pas une fertilisation pointue ou d’apport en CO2. De même, elle est un formidable allié pour la lutte contre les algues.

L’aquarium devra cependant être assez haut car elle prend vite de la hauteur et elle nécessite d’être taillée très régulièrement. Quand elle arrive au niveau de la surface de l’eau, L’Hygrophila polysperma se courbera et créera des zones d’ombres ce qui sera forcément mauvais pour les autres plantes en dessous mais également pour elle même. Si ses feuilles du bas ne reçoivent plus de lumière, elles finiront par tomber et la tige, à ce niveau, se dégarnira complètement. Cela exige donc également que les tiges de l’Hygrophila doivent être plantées avec suffisamment d’espace entre elles. 3/4 cm sera une bonne distance. Lors de la taille, il faut garder les têtes d’une hauteur idéale de 20 cm pour s’assurer d’une reprise rapide et les repiquer. Il est conseillé de renouveler les anciens pieds de temps en temps.

Il est à noté, que ses feuilles sont polymorphes, c’est à dire qu’elles pourront prendre des aspects bien différents selon l’intensité de l’éclairage mais également si elle estcultivée en émergée ou immergée. De ce fait, on peut observer des formes et des couleurs différentes des feuilles de l’Hygrophila polysperma entre les différents aquariums où elle est plantée.

Dans la nature, cette plante est loin d’être ornementale car elle forme un tapis vert extrêmement dense ne laissant aucune chance à d’autres plantes de s’implanter. Elle rend même parfois toute navigation fluviale impossible, les bateaux ne pouvant se frayer un chemin dans ce mur végétal.

Il en existe différentes variétés avec des formes et des couleurs variables. On peut citer entre autre l’Hygrophila Polysperma Rosanervig qui possède des feuilles qui se teintent en rose sous un éclairage puissant et la Big Leaf qui lui ressemble beaucoup mais qui sera généralement d’une taille plus imposante.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *