Jasmin

symbiose.tn

 

Le jasmin est une plante grimpante d’entretien facile fournissant des fleurs au parfum envoûtant et aux couleurs variées. Il décore magnifiquement les jardins, balcons, terrasses ou pergolas en été ou en hiver selon les variétés.

 

Couleur des feuilles fvertpalefvertfonce
Couleur des fleurs roserougejauneblanc
Végétation Vivace
Feuillage Persistant |Semi-persistant |Caduc
Forme Grimpant |Palissé
Hauteur à maturité 2 à 10 m
Entretien Facile
Besoin en eau Moyen
Croissance Normale
Multiplication Bouturage |Marcottage
Résistance au froid (rusticité) Résistante (rustique) |Moyenne (semi-rustique) |Fragile
Exposition Soleil |Mi-ombre
Utilisation Balcon ou terrasse | Serre et véranda |Couvre-sol |Massif ou bordure | Haie
Plantation Pleine terre |Bac, pot ou jardinière
Type de sol Calcaire |Caillouteux |Humus, terreau
PH du sol Neutre
Humidité du sol Sol drainé

Semis et plantation du jasmin

Où le planter ?

Le jasmin apprécie les endroits chauds et à l’abri des vents, excepté pour le jasmin nudiflorum qui est beaucoup plus rustique et supporte une exposition au nord.

Le jasmin trouve sa place dans les jardins, en cascade de fleurs pour orner un balcon, dans un bac, ou en plante grimpante sur une pergola. Il est préférable de planter le jasmin dans les endroits de passage pour profiter de son parfum.

Si le jasmin n’est pas palissé, il peut aussi ramper comme un couvre-sol.

Quand et comment le planter ?

Le jasmin préfère un sol profond, fertile et bien drainé. Toutefois, certaines espèces comme le jasmin d’hiver poussent dans les sols pauvres, caillouteux et légèrement calcaires.

On peut planter le jasmin au printemps (hors période de gel) ou à l’automne. On plante les végétaux moyennement rustiques de préférence au printemps, pour qu’ils aient le temps de bien s’enraciner avant l’hiver. Mais la rusticité des différentes espèces n’est pas mentionnée dans le tableau.

Plantation en pleine terre :

  • Après avoir trempé la motte, inclinez celle-ci, lors de la plantation, afin de guider la tige vers son futur support.
  • Arrosez copieusement après sa mise en terre mais évitez l’eau stagnante, le drainage du sol doit toujours être bon.

Plantation en pot :

  • Placez une couche de billes d’argile au fond du contenant.
  • Ne pas arroser en excès pour éviter de faire jaunir les feuilles.
  • Pour les protéger du froid et du gel, pensez à rentrer le jasmin à l’intérieur (serre, véranda).

Culture et entretien du jasmin

Après la floraison du jasmin, supprimez les tiges les plus vieilles pour l’éclaircir. Cela permettra aussi de produire de nouvelles pousses.

Au printemps et en septembre, apportez à votre jasmin de l’engrais liquide pour rosiers ou en granulés pour plantes fleuries.

Rempotez vos jasmins en automne ou au printemps.

Certaines variétés de jasmin demandent d’être protégées des hivers froids et des gelées en les recouvrant d’un voile d’hivernage et en optant pour un paillage au pied.

L’arrosage doit être généreux pendant la période estivale.

Taille du jasmin

Taillez après chaque floraison pour supprimer les rameaux abîmés et en réduisant son ampleur. Les nouvelles pousses doivent être palissées au fur et à mesure de leur développement.

Le jasmin officinal doit être taillé tous les 2 ou 3 ans en mars.

Si votre jasmin a été brûlé par les rayons du soleil, taillez les parties sèches pour que celui-ci reparte de plus belle.

Multiplication du jasmin

On peut multiplier le jasmin par bouturage ou par marcottage.

Le bouturage se fait après la floraison :

  • Coupez la bouture de 15 cm de longueur.
  • Retirez les feuilles du bas et gardez celles du haut.
  • Dans un pot, mettez une couche de gravier pour le drainage, puis mélangez du sable et de la tourbe.
  • Tassez avec les doigts.
  • Creusez un trou de 10 cm pour y mettre la bouture.
  • Arrosez en pluie fine.
  • Placez le pot à l’ombre sous abri et maintenez humide.
  • Mettez en place au printemps suivant.

Pour aider à l’enracinement de la bouture, trempez celle-ci dans de l’hormone de bouturage.

Le marcottage se pratique en été :

  • Optez pour une branche (rameau) assez longue et enfouissez-la dans la terre sur une partie de sa longueur.
  • Retirez les feuilles du bas du rameau.
  • Entaillez l’écorce à l’endroit où doivent apparaître les racines sur une longueur de 3 à 5 cm environ.
  • Recouvrez d’un mélange de terreau et de sable.
  • Fixez solidement et tuteurez l’extrémité du rameau si nécessaire.
  • Séparez le rameau du pied mère l’automne suivant, lorsqu’il aura émis suffisamment de racines pour le replanter en terre.

Maladies, nuisibles et parasites

Les ennemis du jasmin sont les cochenilles et les pucerons. Traitez avec des produits spécifiques et respectueux de l’environnement, vendus en jardinerie.

Cochenilles

Les cochenilles, petits insectes suceurs et piqueurs, se délectent de la sève de la plante. On les retrouve dissimulées sous les feuilles, sur les pousses ou les branches. Les plantes infestées se couvrent defumagine et sont poisseuses.

Optez pour une pulvérisation d’anticochenille à base d’huile blanche en hiver. En fin de printemps, vous pouvez effectuer 2 pulvérisations d’un mélange d’eau, de savon, d’huile et d’alcool à environ une demi-heure d’intervalle.

Pucerons

Les pucerons se déplacent en colonies sur les jeunes pousses et adorent en extraire la sève. Ils sont de plusieurs couleurs.

Les symptômes sont des feuilles collantes, qui se recroquevillent et s’enroulent. De la fumagine se développe également sur celles-ci.

Pour en venir à bout :

  • Éliminez les premiers pucerons à la main ou avec un jet d’eau.
  • Utilisez ensuite de l’eau mélangée avec du savoir noir ou du savon de Marseille fondu (150 g de savon dans un litre d’eau bouillante) et pulvérisez sur la plante, une fois la potion refroidie.
Conseils écologiques
Pour lutter contre les névralgies, faites macérer des fleurs de jasmin dans de l’huile d’olive. À utiliser en friction. Les coccinelles sont aussi vos alliées pour éradiquer les pucerons.
admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *