Pterophyllum scalare (Scalaire)

symbiose.tn

Type d’eau : eau douce
Espace de vie dans l’aquarium : Milieu
Taille adulte : entre 15 et 20 cm

Eau :

pH entre 6 et 7
Dureté entre 4°d GH et 15°d GH
Température entre 25°C et 28°C

Sociabilite :

Nombre minimal d’individus à maintenir : 5
Nombre minimal de femelle(s) à maintenir pour 1 mâle : 1
Comportement : Pacifique envers les autres espèces, agressif avec ses congénaires

Description :

Cet hôte impressionnant par sa taille est originaire du moyenne Amazone,on le trouve aussi au Pérou et en Equateur. Le scalaire aime les grands espaces, il lui faut une grande hauteur de bac (50 cm minimum de hauteur d’eau) au vu de sa taille. Les autres locataires devrons être assez grands sous peine de ce faire dévorer. On priviligéra de s’orienter vers une souche sauvage ou de phénotype sauvage et surtout on évitera les souches hybrides tels que les scalaires Koï

Nourriture :

Petites proies vivantes (artémias, daphnies, larves de moustiques, alevins guppy ou autre, …), congelées, lyophilisées et nourritiure sèche à noter que les scalaires apprécient le Tetra Prima Discus qui est un aliment très riche. On peut aussi leur donner de temps en temps des légumes tel que les légumes

Reproduction :

Se procurer un groupe de 5 individus sub adulte de la même taille et les faire grandir ensemblent jusqu’à la formation des couples. On ne gardera à terme que 4 individus si il y a 2 couples formés Durant la période de ponte, la papille génitale de la femelle est plus arrondie. Le couple pond sur une feuille, une racine, une vitre ou un accessoire jusqu’à 300 oeufs par ponte. Les parents s’occuperont de leur progéniture en défendant leur territoire. Les alevins pourront rester avec les parents jusqu’a environ 2 semaines après le début de la nage libre, ensuite il faudra les mettre dans un bac spécifique afin de leur assurer un bon nourrissage pour une croissance linéaire.

Caractère :

C’est un poisson qui est relativement calme, il est très agressifs et très territorial en période de ponte. En fonction de son comportement il change de coloration très rapidement pouvant passer d’une couleur blanche en cas de grand stress à des rayures très prononcées lors des parades amoureuses ou intimidation envers d’autres scalaires. (ce changement de coloration est très limité voir inexistant sur les scalaires hybrides) A noter que certains individus par leur caractère nécessiteront une maintenance en spécifique

[quote]L’un des poissons le plus emblématique de l’aquariophilie, trop souvent mal maintenu par les particuliers. A noter qu’il devient de plus en plus difficile de se procurer des souches sauvages ou de phénotype sauvage, les scalaires hybrides type Koï envahissant les bacs du commerce [/quote]
admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *