Vallisneria spiralis

symbiose.tn
[quote]Résistantes aux cichlidés phytophages grâce à ses robustes feuilles, la vallisneria se plante à l’arrière de l’aquarium pour former de hautes herbes[/quote]

La Vallisneria spiralis ou Vallisnérie spiralée est une plante aquatique idéale pour les débutants en aquariophilie. Elle très souvent conseillée aux novices car elle n’a pas besoin d’un substrat riche, du simple sable de Loire lui convient, ni d’ajouts pointilleux de nutriments sous forme d’engrais liquide ou encore d’un éclairage poussé. De même, elle se cultive très bien avec les paramètres de l’eau de notre robinet en France métropolitaine. A savoir, une eau relativement dure et basique.

Ses longues feuilles en spirales, pouvant mesurer jusqu’à 70 centimètres habillent parfaitement le fond de l’aquarium. Pour peu que l’on dispose d’une bonne filtration créant un léger courant dans le bac, ses feuilles onduleront, ce qui sera du plus effet ! Ces feuilles sont en plus particulièrement résistantes faces aux poissons herbivores et elle résistera aux cichlidés omnivores comme les plus gros Haplos du Malawi ou du Tanganyka.

Elle offre dans la majeur partie des conditions de maintenance en aquarium, une croissance rapide en faisant ainsi une très bonne concurrence aux algues en les privant d’éléments nutritifs nécessaire à leur prolifération. Vous l’aurez compris, non seulement il s’agit là d’une plante magnifique mais en plus pétri de qualités et pas difficile pour un sous. C’est pour ces multiples raisons qu’elle est très souvent conseillée à l’aquariophile débutant ou expert ou dans des bacs aux biotopes des grands lacs africains. Mais de toute façon, la Vallisneria Spiralis convient à tout type d’aquarium grâce à ses qualités ornementales indéniables.

La plante forme des stolons à la base du pied ce qui permet de la multiplier facilement et lui permet de se propager naturellement. On peut couper un stolon une fois que le plant dispose déjà de quelques petites feuilles pour le repiquer plus loin dans le sol du bac.

Le petit bémol la concernant, ce qu’elle a des fois un peu de mal à partir lors de son acclimatation dans un nouveau bac. Pour la planter de manière optimale, il est souvent conseillé de la lester afin qu’elle prenne racine d’elle même en faisant pénétrer son réseau racinaire petit à petit dans le sol.

 

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *